Découvrir Arc de Triomphe, de jour comme de nuit

L'hôtel Niel est situé à deux pas de l'Arc de Triomphe, un monument incontournable et incroyable que nous vous invitons vivement à découvrir de jour comme de nuit !

 

Le plus grand arc au monde 

 

Monument parisien emblématique situé dans le 8ème arrondissement, l'Arc de Triomphe est aussi connu que la Tour Eiffel. Ce plus grand arc au monde conçu par les architectes Chalgrin, Joust et Blouet, trône majestueusement sur la place de l'Etoile dans un alignement parfait en haut de l'avenue des Champs-Elysées. Il se trouve au milieu d’un rond-point d’où rayonnent douze avenues tracées au XIXe siècle à l’initiative du baron Haussmann. Cet édifice parisien de taille monumentale mesure 50 mètres de haut et 45 mètres de large.

 

L'histoire de l'Arc de Triomphe

 

Cet imposant ouvrage fut commandé par Napoléon 1er en l'honneur de la Grande Armée et de l’Empire. En décembre 1805, au lendemain de la victoire d'Austerlitz, Napoléon avait souhaité que ses soldats victorieux rentrent chez eux en passant sous "un arc de triomphe" comme au temps de la Rome Antique. En 1836, l'arc de triomphe sera définitivement achevé et inauguré par Louis-Philippe 1er. A la fin de la Première Guerre mondiale, il fut dédié à la mémoire des soldats morts pour la France.

 

Un colosse à découvrir à l'intérieur, à l'extérieur, de jour comme de nuit

 

Aujourd’hui, l'intérieur l'Arc de Triomphe abrite un musée qui retrace les différentes étapes de sa construction et les cérémonies dont il a été le cadre. Sous l’arc la flamme du soldat inconnu est ravivée tous les soirs à 18h30. Nous vous conseillons également de monter en son sommet par un magnifique escalier de 284 marches (ou par l'ascenseur !) pour jouir d’une vue panoramique sur la capitale. C'est cependant la nuit que ce fabuleux colosse trouve toute sa mesure. Une fois en haut, la vue des rues illuminées, des grands monuments parisiens et de la Dame de Fer scintillant de mille feux est à couper le souffle. Un spectacle tout simplement magique...

« Retour aux articles